Référence : t60321

TAMIYA maquette avion 60321 Supermarine Spitfire Mk.XVIe 1/32

Maquette plastique  Supermarine Spitfire Mk.XVIe.

Plus de détails

Produit neuf

Prix catalogue : 179,90 €

146,55 €TTC

Disponible
Il reste 1 Article
Attention : dernières pièces disponibles !

- +


En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 293 points de fidélité. Votre panier totalisera 293 points de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 5,86 €.


rating Aucun avis pour le moment
Livraison express de maquettes
TAMIYA maquette avion 60321 Supermarine Spitfire Mk.XVIe 1/32
 

En savoir plus

Maquette plastique  Supermarine Spitfire Mk.XVIe.

Le Supermarine Spitfire (en anglais cracheur de feu, mais aussi au sens figuré soupe au lait) fut l'un des chasseurs monoplaces les plus utilisés par la RAF et par les Alliés pendant la Seconde Guerre mondiale.

Les ailes elliptiques du Spitfire lui ont donné une apparence très reconnaissable ; leur section transversale mince lui a donné une vitesse impressionnante ; la conception brillante du concepteur en chef Reginald Mitchell et de ses successeurs (il est mort en 1937), a fait du Spitfire un avion apprécié par les pilotes. Il a servi pendant toute la durée de la Seconde Guerre mondiale, et avec toutes ses variantes a été de tous les combats.

Plus de 20 300 appareils furent construits, et les Spitfire sont restés en service jusque dans les années 1950.

 Conception:

Le chef du bureau d'étude de Supermarine (Reginald Mitchell) remporta trois courses d'hydravion dans le trophée Schneider avec son modèle S 6, sur lequel il avait installé des moteurs puissants (Napier ou Rolls-Royce) et pour lequel il avait beaucoup travaillé le profilage. Ces mêmes qualités sont également utiles à la conception d'un chasseur et, en 1930, Mitchell produisit l'avion que demandait le Ministère de l'Air, avion qui devait être moderne et monoplan (une seule paire d'ailes).

Ce premier chasseur fut un monoplan dont la voilure était en W, le cockpit s'ouvrait à la verticale, et il était pourvu d'un large train d'atterrissage. Le Supermarine 224 ne répondait pas aux espérances et était semblable à n'importe quel autre avion concurrent.

Mitchell a immédiatement porté son attention sur une conception améliorée de l'avion, avec le soutien des propriétaires de Supermarine Vickers. Le nouvel avion avait, en plus des spécifications du cahier des charges, un train rentrant, un cockpit fermé, un respirateur à oxygène, et un moteur Rolls Royce PV-12 beaucoup plus puissant.
Profil du Spitfire

Depuis 1935, le ministère de l'air avait vu s'accomplir de grands progrès dans l'industrie aéronautique et voulait encore améliorer la conception du monoplan. On a, dans un premier temps, rejeté le projet Supermarine parce qu'il ne supportait pas l'armement exigé de huit mitrailleuses. De nouveau, Mitchell put résoudre le problème. Il suggéra, en regardant les avions d'Heinkel, d'adopter des ailes elliptiques, pour que la corde soit allongée. Ce qui permit d'installer les huit mitrailleuses, tout en conservant une faible traînée, grâce à la conception première d'aile. L'aérodynamiste de Mitchell, Beverley Shenstone a cependant précisé que l'aile de Mitchell n'était pas directement inspirée du Heinkel He 70 car l'aile du Spitfire était beaucoup plus mince et avait une section complètement différente. Quelle que soit son origine, l'aile elliptique était assez prometteuse pour pouvoir vendre au Ministère de l'air ce nouveau type 300 que le bureau d'étude avait nommé F.10/35.

Le prototype a volé pour la première fois le 5 mars 1936 piloté par Mutt Summers. Ses performances étaient telles que le Ministère de l'air a immédiatement commandé 310 appareils. Alors qu'il était encore aux mains des pilotes d'essai de Vickers, l'avion était déjà testé par les pilotes de la Royal Air Force. Reginald Mitchell mourut d'un cancer le 11 juin 1937, après avoir donné à son pays le plus beau chasseur de son temps.

    * L'appareil fut équipé de 6 ailes différentes :
          o Type a : 4 mitrailleuses Browning calibre .303 (0,303 pouce=7,7 mm) avec 300 cartouches par arme dans chaque aile.
          o Type b : 1 canon Hispano de 20 mm et 2 mitrailleuses Browning dans chaque aile.
          o Type c : aile dite « universelle » introduite à partir du Spitfire Mk V, armement modulable suivant les conditions : pour chaque aile, emplacement pour 2 mitrailleuses Browning .303 et pour 2 canons Hispano de 20 mm ; en général la configuration 2 mitrailleuses et 1 canon dans chaque aile était la plus utilisée mais parfois il y eut les 2 canons montés sans les mitrailleuses. De plus, on pouvait monter une bombe de 500 lbs (environ 250 kg) sous chaque aile.
          o Type d : peut-être l'aile sans armement qui équipait les versions reconnaissance photo.
          o Type e : par aile : 1 canon Hispano de 20 mm et 1 mitrailleuse Browning calibre .50 (0,50 pouce=12,7 mm). Ce type d'aile a été introduit à partir du Mk IX.
          o Les Spitfire de dernière génération comme les Mk 22 et 24 avaient une aile avec 2 canons Hispano de 20 mm (soit 4 canons au total) et le 24 pouvait aussi emporter 4 roquettes sous chaque aile.
    * Il y avait aussi trois formats d'aile disponibles pour les Spitfire selon l'utilisation : Standard Wing tip pour aile standard, Clipped Wing tip pour les ailes aux saumons démontés. Extended Wing tip pour les ailes dotées de saumons allongés et plus pointus.

Les lettres F HF ou LF correspondent à un type de moteur optimisé pour les altitudes décrites par les initiales : (F Fighter) ; (Low altitude Fighter = chasseur basse altitude) ; (High altitude Fighter=chasseur haute altitude).

Caractéristiques

Longueur 302mm302mm
Modéle SpitfireSpitfire
Type ChasseurChasseur
Genre AvionAvion
Matériau Plastique injectéPlastique injecté
Epoque WWIIWWII
Conseillé à partir de 10ans10ans
Fabricant TAMIYATAMIYA
Echelle 1/321/32
Personnages inclus 22
Envergure 311mm311mm
Nationalité BritanniqueBritannique

Avis

15 autres produits dans la même catégorie :

Menu