Référence : i2748

ITALERI maquette helico 2748 AH-64D Longbow Apache 1/48

Maquette plastique helicoptere AH-64D Longbow Apache 1/48.

Plus de détails

Produit neuf

Prix catalogue : 39,90 €

30,69 €TTC

Disponible
Il reste 5 articles

- +


En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 61 points de fidélité. Votre panier totalisera 61 points de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 1,22 €.


rating Aucun avis pour le moment
Livraison express de maquettes
ITALERI maquette helico 2748 AH-64D Longbow Apache 1/48
2017

En savoir plus

Maquette plastique hélicoptère AH-64D Longbow Apache.

Versions Incluses :

  • Royal Army Air Corps, 656 Squadron, 4th Regiment, RAF Wattisham, UK, 2016.
  • U.S. Army, Valparaiso-Eglin AFB, Floride, USA, 2004.
  • Japan Ground Self Defence Force Training School, Kasumigaura Air Field, Japon, 2016.
  • United Arab Emirates Air Force, Dubai, 2015.
  • Koninklijke Luchtmacht, 301 Squadron, Paris Le Bourget, France, 2005.

L’AH-64 Apache est un hélicoptère d'attaque tous temps. En 2015, il est construit par Boeing, qui absorba la société McDonnell Douglas, qui avait elle-même racheté la société Hughes en 1984. Cette dernière l'avait développé pendant la guerre froide afin de stopper les colonnes de chars d'assaut du pacte de Varsovie en cas de conflit en Europe. Tous les appareils sont produits dans l'usine Boeing de Mesa dans l'Arizona.

Son baptême du feu eut lieu au Panama en décembre 1989. Par la suite, il fut engagé massivement pendant la guerre du Golfe (1990-1991) et plus récemment sur les théâtres afghan, irakien, libyen et yéménite.

L'United States Army avait formulé en 1972 le besoin d'un hélicoptère de combat conçu pour effectuer des missions antichar par tous les temps, de jour comme de nuit.

Une première machine de cette catégorie, le Lockheed AH-56 Cheyenne, n'avait pas été retenue car trop complexe et concurrençant trop les avions de l'United States Air Force par sa vitesse, et pendant la guerre du Viêt Nam, le seul véritable hélicoptère de combat engagé en opérations fut le Bell AH-1 Cobra.

Construit à plusieurs milliers d'exemplaires, cet hélicoptère était cependant dans l'incapacité d'opérer de nuit ou par mauvais temps. Pendant les années qui suivirent, plusieurs versions du Cobra conçues en vue de corriger de telles insuffisances furent mises au point, mais l'US Army ne perdit jamais de vue le fait qu'il lui faudrait un jour disposer d'un véritable hélicoptère de combat.

De telles caractéristiques impliquaient la réalisation d'un hélicoptère lourd, puissant et coûteux. L'US Army, qui était décidée à mener cette entreprise jusqu'à son terme, sélectionna deux projets conçus respectivement par les sociétés Bell Helicopter Textron et Hughes Helicopters.

Mis au point par Bell, l'YAH-63 était équipé d'un train d'atterrissage tricycle et d'un habitacle biplace dans lequel le mitrailleur occupait la place arrière, le pilote prenant place à l'avant.

L'appareil d'Hughes, qui portait la dénomination d'YAH-64, était doté d'un atterrisseur à roulette de queue et d'un habitacle dans lequel le pilote était assis à l'arrière, en position surélevée. Les capteurs de l'appareil mis au point par Hughes étaient logés dans le nez, et le canon se trouvait en position ventrale.

Les deux machines étaient propulsées par des turbomoteurs General Electric, mais Hughes avait placé ces derniers à l'extérieur du fuselage, dans des nacelles d'où sortaient des arbres de transmissions inclinés. Ce fut son projet qui fut finalement retenu le 10 décembre 1976.

Le premier prototype volant de l'YAH-64, qui avait été également désigné Air Vehicle 0, décolla le 30 septembre 1975. À ce moment, la configuration de l'hélicoptère Hughes avait été modifiée en profondeur. Le principal changement était la mise en place d'un empennage en T (à l'origine, les stabilisateurs monoblocs étaient implantés dans la poutre de queue). De très nombreuses transformations furent apportées à l'Apache au cours des huit années suivantes.

Un accord définitif de production fut signé le 26 mars 1982 pour un total initial de 11 Hughes Apaches AH-64A. Finalement, le 30 septembre 1983, le premier AH-64A de série quitta les chaînes de montage et fut livré en janvier 1984 à la United States Army Aviation Branch.

En 1984 également, Hughes Helicopters est racheté par McDonnell Douglas où elle devient McDonnell Douglas Helicopter Systems. Elle sera ensuite absorbé par Boeing en 1997.

À partir de 1990, le AH-64D, une version nettement améliorée au niveau de l'avionique et dotée d'un radar sous radôme au-dessus des pales, a été testé. Il est entré en service en 1995 et depuis plusieurs centaines d'AH-64A ont été convertis à ce standard. Le 781e et dernier Apache AH-64D de l'US Army est entré en service le 30 octobre 2013, plus de 260 autres ont été exportés.

Son système de vision nocturne, embarqué en pointe avant et dédié à la désignation d’objectif et à la poursuite de cible, est l'objet d'une modernisation à la suite d'un contrat remporté en novembre 2010 par Lockheed Martin. Les améliorations, inspirées en partie du programme annulé RAH-66 Comanche, concernent l'ensemble des sous-systèmes, de la centrale inertielle aux capteurs infrarouges thermiques en passant par le capteur bas niveau de lumière.

La nouvelle version AH-64E, nommée jusqu'au 22 octobre 2012 AH-64D Block III, dont le premier exemplaire est livré à l'US Army le 2 novembre 2011 intègre, outre les modifications précitées, une capacité de prendre le contrôle à distance de drones et des moteurs T700-GE-701D d'une puissance unitaire de 2000 chevaux augmentant sa vitesse de combat à 304 km/h (soit 37 km/h de plus) ainsi que ses capacités d'emports. Il est prévu à cette date un total de 690 exemplaires ayant ce standard en 2026 dont 56 nouveaux appareils et 634 remis à niveau.

Il est prévu une remotorisation dans les années 2020 avec des turbomoteurs plus puissants et moins chers à l'entretien, dans le cadre du programme Advanced Affordable Turbine Engine. Le futur moteur, soit Honeywell/Pratt & Whitney HPW3000, soit General Electric GE3000, devra avoir une puissance de 3 000 ch, soit une augmentation de 50 % de puissance par rapport à l'actuel turbomoteur General Electric T700, avoir une réduction de consommation de carburant de 25 %, permettre une diminution de 35 % des frais de maintenance et une durée de vie plus longue de 20 %. Une production initiale à faible cadence est prévue à partir de 2022/2023.

Son remplacement doit avoir lieu à partir du milieu des années 2030 par un appareil dont on estime, en janvier 2014, que le premier vol doit avoir lieu en 2017.

Caractéristiques

Longueur 312mm312mm
Echelle 1/481/48
Fabricant ITALERIITALERI
Epoque ModerneModerne
Matériau Plastique injectéPlastique injecté
Genre HélicoptèreHélicoptère
Type Multi missionsMulti missions
Modéle AH-64AH-64
Nationalité AmericaineAmericaine

Accessoires


Avis

15 autres produits dans la même catégorie :

Menu