Référence : EDUA49522

EDUARD photodecoupe avion 49522 Interieur Tornado IDS 1/48

Maquette photodecoupe avion Interieur Tornado IDS

Plus de détails

Produit neuf

Prix catalogue : 21,98 €

20,89 €TTC

Disponible
Il reste 1 Article
Attention : dernières pièces disponibles !

- +


En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 41 points de fidélité. Votre panier totalisera 41 points de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,82 €.


rating Aucun avis pour le moment
Livraison express de maquettes
EDUARD photodecoupe avion 49522 Interieur Tornado IDS 1/48

En savoir plus

Maquette photodecoupe avion Interieur Tornado IDS

 

 

Le Panavia Tornado est un avion de combat multi-rôles développé en commun par le Royaume-Uni, l'Allemagne et l'Italie durant les années 1970. Biplace, biréacteur, avec des ailes à géométrie variable, il a été produit à pratiquement 1 000 exemplaires mis en service dans les années 1980, et exporté vers l'Arabie saoudite.

 

En 1967, plusieurs pays de l'OTAN utilisateurs du F-104G Starfighter commencent à lui chercher un remplaçant. Ils forment alors un groupe de travail baptisé MRA 75 (Multi Role Aircraft for 1975), que le Royaume-Uni rejoint en 1968. L'année suivante, le programme est renommé MRCA (Multi-Role Combat Aircraft) et 4 pays (Royaume-Uni, l'Allemagne, les Pays-Bas et l'Italie) créent une société commune Panavia chargée de développer et construire le nouvel avion. Les Pays-Bas quittent le projet en 1970, tandis que la répartition de la production entre les participants est définie et qu'une autre société commune est créée pour développer les moteurs : Turbo Union.

 

Deux versions sont initialement prévues : un monoplace pour l'Allemagne et un biplace pour le Royaume-Uni. La version monoplace sera finalement abandonnée. Idée à la mode à l'époque (voir le F-111 et le MIG-23 par exemple), l'utilisation d'une aile à géométrie variable s'impose rapidement car elle permet à la fois des vols à grande vitesse et haute altitude (ailes repliées), une faible vitesse de décrochage réduisant la longueur de piste nécessaire (ailes dépliées), et la réduction des turbulences lors des vols à basse altitude (ailes en position intermédiaire). Des commandes de vol électriques et un système sophistiqué de suivi de terrain sont également développés.

 

Le premier réacteur RB199 est testé sur banc en 1971, puis en vol en 1973. De son côté, le premier des 10 prototypes du Tornado IDS fait son vol inaugural le 14 août 1974. Il y aura également 6 exemplaires de pré-série, dont le premier fera son vol d'essai en février 1977. Parallèlement, le Royaume-Uni décide de développer une version ADV d'interception à long rayon d'action, dont le prototype vole pour la première fois le 27 octobre 1979.

 

La production des différents éléments de l'avion est répartie de la façon suivante :

 

    * Fuselage avant et dérive par le Royaume-Uni

    * Fuselage central et arrière par l'Allemagne

    * Ailes par l'Italie

 

Chaque pays est responsable de l'assemblage final des avions qui lui sont destinés. Les livraisons aux unités de combat commencent en janvier 1982 pour le Royaume-Uni, juillet 1983 pour l'Allemagne et juin 1984 pour l'Italie. À cause de retards dans la mise au point du radar FoxHunter, les livraisons de la version ADV ne commenceront qu'en juillet 1986.

 

En septembre 1985, l'Arabie saoudite passe une première commande de 48 Tornado IDS et 24 ADV, qui sera suivie par une autre de 48 IDS supplémentaires. La production totale atteint finalement 977 exemplaires, dont 100 pour l'Italie, 120 pour Arabie saoudite, 359 pour l'Allemagne et 398 pour le Royaume-Uni.

 

Différents programmes d'amélioration, mise à jour et prolongation de la durée de vie des Tornado ont été menés de façon séparée par chaque pays utilisateur.

 

Les Tornado de la RAF ont été engagés pendant les 2 guerres du Golfe : la Guerre du Golfe (1990-1991) et la Guerre en Irak (2003-2006).

 

La guerre du Kosovo (1999) a vu l'engagement simultané des Tornado anglais, italiens et allemands. Il s'agissait des premières missions de combat de la Luftwaffe depuis la Seconde Guerre mondiale.

 

Le Tornado existe en trois versions principales :

 

    * IDS (Interdictor/Strike) de chasse-bombardement, avec 2 canons et une électronique optimisée pour pénétration à basse altitude et grande vitesse par tous les temps

    * ADV (Air Defense Variant) d'interception, avec un seul canon, un fuselage allongé de 3 mètres, des réacteurs plus puissants et un radar FoxHunter optimisé pour l'interception

    * ECR (Electronic Combat/Reconnaissance) de guerre électronique et de reconnaissance, sans canons mais capable emporter des missiles anti-radar HARM.

 

Chacune des 3 versions principales possède une variante d'entrainement à doubles-commandes et a été dérivée en plusieurs sous-versions dont voici le détail ci-dessous.

 

IDS : 

 

    * GR.1 - désignation des Tornado IDS anglais, version initiale (228 exemplaires + 96 pour l'Arabie saoudite)

    * GR.1A - IDS anglais sans canons mais capables de missions de reconnaissance

    * GR.1B - IDS anglais capables d'emporter le missile anti-navire Sea Eagle

    * GR.4 - programme de remise à niveau et modernisation des GR.1 et GR.1B (142 avions modifiés)

    * GR.4A - programme de remise à niveau et modernisation des GR.1A

    * Version pour la marine allemande - capable de tirer le missile anti-navire Kormoran (112 exemplaires)

    * Version pour l'armée de l'air allemande (212 exemplaires)

    * Version italienne (100 exemplaires)

 

ADV :

 

    * F.2 - version initiale sans radar utilisée pour l'entraînement (18 exemplaires)

    * F.3 - version de série (152 exemplaires + 24 pour l'Arabie saoudite)

 

ECR : 

 

    * Version allemande - réacteurs RB199 Mk 105 (35 exemplaires)

    * Version italienne - sans capacités de reconnaissance, réacteurs RB199 Mk 103 (16 avions modifiés)

Caractéristiques

Photodécoupe OuiOui
Echelle 1/481/48
Fabricant EduardEduard
Pour kit Hobby BossHobby Boss

Avis

15 autres produits dans la même catégorie :

Menu