Référence : EDUA49543

EDUARD photodecoupe avion 49543 Harnais Ef-2000 Biplace 1/48

Maquette photodecoupe avion Harnais Ef-2000 Biplace

Plus de détails

Produit neuf

Prix catalogue : 8,84 €

8,40 €TTC

Disponible
Il reste 1 Article
Attention : dernières pièces disponibles !

- +


En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 16 points de fidélité. Votre panier totalisera 16 points de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,32 €.


rating Aucun avis pour le moment
Livraison express de maquettes
EDUARD photodecoupe avion 49543 Harnais Ef-2000 Biplace 1/48

En savoir plus

Maquette photodecoupe avion Harnais Ef-2000 Biplace

 

 

L’Eurofighter Typhoon est un avion de combat bi-réacteur, ailes delta et plan canard, multi-rôles de dernière génération développé par le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne regroupés dans le consortium Eurofighter GmbH. Ces pays ont reçu leurs premiers appareils de série en 2004, tandis que l'Autriche et l'Arabie saoudite s'en sont également portés acquéreurs, ce qui devrait faire passer la production totale à plus de 700 exemplaires.

 

C'est en décembre 1983 que des entretiens en vue de définir un avion multi-rôles européen ont débuté entre les états-majors français, allemand, italien, espagnol et britannique. L'étude de faisabilité a été entamée en juillet 1984, mais des divergences entre la France, qui préférait un avion multirôle, et les autres nations, qui souhaitaient un chasseur destiné à la supériorité aérienne (dans un contexte de Guerre froide) apparurent. Ainsi l'État français se retire du programme dès juillet 1985 pour développer son propre projet, le Dassault Rafale. Les autres pays se partagent le budget du programme à raison de 33% pour l'Allemagne, 33% pour le Royaume-Uni, 21% pour l'Italie et 13% pour l'Espagne.

 

Le concept final, adopté à la fin de l'année 1987, reprenait certaines caractéristiques du démonstrateur EAP (Experimental Aircraft Programme) construit par British Aerospace et dont le premier vol s'est déroulé le 8 août 1986. Les contrats concernant le développement du réacteur Eurojet EJ200 (en) (9 190 kg de poussée) ont été signés le 23 novembre 1988, les deux premiers prototypes recevant en attendant des Turbo-Union RB 199 (7 264 kg de poussée).

 

À ce moment, le premier vol était prévu pour 1991 et les livraisons pour 1996. Les commandes envisagées étaient alors de 765 appareils, à raison de 250 exemplaires pour l'Allemagne et le Royaume-Uni, 165 pour l'Italie et 100 pour l'Espagne. En fait, à la demande de l'Allemagne, qui désirait réduire le coût de l'appareil et examiner diverses autres options techniques, le programme a été réexaminé. Sept configurations différentes pour le futur EFA (European Fighter Aircraft) ont été comparées, tandis que l'Italie et l'Espagne gelaient provisoirement leurs études en octobre 1992. La conférence ministérielle internationale tenue le 10 décembre de la même année a permis la relance du programme sous l'appellation Eurofighter Typhoon, la mise en service étant alors prévue pour 1999.

 

Le prototype a tour à tour pris différents noms, d'abord EFA (European Fighter Aircraft, c'est-à-dire avion de chasse européen) puis Eurofighter ensuite Eurofighter 2000. Le nom finalement utilisé pour les avions de série est Eurofighter Typhoon.

 

En 1996, les recherches d'économies ont été abandonnées et la firme Eurofighter GmbH a eu l'autorisation de développer le modèle initialement prévu. On espérait alors que les premières livraisons de série auraient lieu aux quatre forces aériennes concernées en 2001, la RAF voulant disposer d'une première unité opérationnelle en 2005. À l'origine, huit appareils de développement, appelés DA, devaient être construits, mais l'un d'eux a été supprimé au début de 1991 par souci d'économie.

 

Les sept avions d'essais sont :

 

  •      Le DA1 (codé 98+29), construit par la firme Allemande DASA à Ottobrunn était un monoplace et devait décoller de Manching le 11 mai 1992. Mais, en raison de problème de commandes de vol, il n'a pu quitter le sol que le 27 mars 1994. En 1997, ses réacteurs RB199-122 ont été remplacés par des EJ200.
  •      Le DA2 (codé ZH 588), sorti de l'usine de la Bae de Warton, également monoplace, a effectué son premier point fixe le 30 août 1992 mais n'a volé que le 6 avril 1994. Il a également reçu, en 1997, les réacteurs EJ200. Cet avion a été perdu en novembre 2002 suite à un problème moteur.
  •      Le DA3 (codé MMX602), fabriqué par Alenia Aeronautica à Turin, doté dès le début de EJ200, a volé le 4 juin 1995.
  •      Le DA4 (codé ZH 590), britannique, est le premier biplace et le premier appareil comportant l'ensemble du système radar. Sorti d'usine le 4 mai 1994, il a effectué son vol initial le 14 mars 1997.
  •      Le DA5 (codé 98+30), monoplace, destiné aux essais d'armement, a volé le 24 février 1997. En mai 2007 cet appareil aura été le premier Typhoon à voler équipé du nouveau radar CAESAR (CAPTOR Active Electronically Scanned Array Radar - Radar à antenne à balayage électronique actif).
  •      Le DA6 (codé XCE.16-01), sorti de l'usine CASA de Séville, second biplace, a accompli son premier vol le 24 février 1997. Il s'écrasa le 21 novembre 2002 à la suite d'une double extinction moteur.
  •      Enfin, le DA7 (codé MMX603), italien, a volé le 27 janvier 1997.

 

Le 9 octobre 1997, le gouvernement allemand a décidé de financer la production de 180 exemplaires livrables à partir de 2002. L'Italie en achètera 121 et l'Espagne 87, des chiffres en net retrait par rapport aux premières intentions.

 

En 2011 la hausse du coût du programme Eurofighter Typhoon a conduit le ministère de la Défense britannique à réduire la cible de 232 à 160 appareils et la Cour des comptes britannique (National Audit Office) estime que les 160 appareils de la Royal Air Force coûteront aux britanniques 37,1 milliards de livres (43,6 milliards d'euros) soit 272 millions d'euros (+75% du coût initial) pour chacun des 160 Eurofighter commandés soit près du double du coût unitaire estimé de chaque Rafale (142,3 millions d'euros) selon la cour des comptes française.

 

Contrairement au Rafale, le Typhoon n'est pas utilisable sur porte-avions et les Britanniques doivent cofinancer un second projet très couteux de 6,9 milliards d'euros pour acheter 50 Lockheed Martin F-35 Lightning II (coût unitaire 100 millions de livres) qui équiperont leur futur porte-avions Queen Elizabeth vers 2016. Les 216 Typhoon et F35 britanniques reviendront donc à 50,5 milliards d'euros à comparer aux 40,69 milliards d'euros pour les 286 Rafale français, soit 64% de plus par avion et un retard de 7 ans sur le programme Rafale (Les capacités multirôles du Typhoon équivalentes au standard F3 du Rafale ne seront livrées qu'en 2018.

 

L'Autriche et l'Arabie saoudite ont annoncé en 2006 l'intention d'acquérir cet avion : 18 puis 15 exemplaires pour le premier, et 72 pour le second. Par contre la Grèce, qui avait aussi annoncé l'achat de Typhoon, s'est rétractée. Le Japon a annoncé en 2007 qu'il serait intéressé par l'acquisition d'Eurofighter Typhoon afin de remplacer ses F-4EJ Phantom, mais n'a pour l'instant signé aucune commande ferme. La Suisse a également demandé à essayer l'Eurofighter pendant l'automne 2008. Celui-ci est en compétition avec le Saab JAS 39 Gripen et le Dassault Rafale pour remplacer les anciens F-5 Tiger.

 

Le Typhoon est choisi en avril 2010 par le Sultanat d'Oman en remplacement de ses SEPECAT Jaguar.

Caractéristiques

Photodécoupe OuiOui
Echelle 1/481/48
Fabricant EduardEduard
Pour kit REVELLREVELL

Avis

15 autres produits dans la même catégorie :

Menu