Référence : 01941

HASEGAWA maquette avion 01941 MORANE SAULNIER M.S.406 et DEWOITINE D.520 1/72

Maquette plastique  MORANE SAULNIER M.S.406 et DEWOITINE D.520.

Plus de détails

Produit neuf

Prix catalogue : 49,90 €

40,65 €TTC

Hors stock
Ce produit n'est plus en stock


En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 81 points de fidélité. Votre panier totalisera 81 points de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 1,62 €.


rating Aucun avis pour le moment
Livraison express de maquettes
HASEGAWA maquette avion 01941 MORANE SAULNIER M.S.406 et DEWOITINE D.520 1/72

En savoir plus

Maquette plastique  MORANE SAULNIER M.S.406 et DEWOITINE D.520.

Le Morane-Saulnier MS.406 est le premier avion de chasse moderne à entrer en service dans les unités de l'Armée de l'air, et sans doute l'un des avions de combat français les plus connus de la Seconde Guerre mondiale. Il est le premier chasseur français dépassant les 400 km/h, et l'un des deux seuls types d'appareil français construit à plus de 1000 exemplaires, avec le Potez 63.

En mars 1934, le Service Technique Aéronautique (STAé) lança un programme de chasseurs monoplaces (C1) pour assurer le remplacement des Dewoitine D.500 et Loire 46. Deux projets furent retenus : le Bloch MB.150 et le Morane-Saulnier MS.405. C'étaient des monoplans à aile basse cantilever, cabine fermée et train d’atterrissage classique escamotable, mais le Bloch devait recevoir un moteur en étoile Gnome & Rhône 14N de 900 ch et le Morane un Hispano-Suiza en ligne. Le MS.405 et ses suites sont issus des plans dessinés par le responsable technique de chez Morane Saulnier, l'ingénieur des Arts et Métiers Paul-René Gauthier.


Le MS-405 n°01 effectue son premier vol le 8 aout 1935 piloté par le fameux Michel Détroyat avec un moteur Hispano-Suiza 12Ygrs de 860 ch. C’était un appareil à structure métallique, avec un revêtement en aluminium, contreplaqué, et toile pour la partie arrière du fuselage. Il était armé d’un canon de 20 mm dans l’axe du moteur et d’une mitrailleuse de 7,5 mm dans chaque aile, tirant hors du disque d’hélice. Le 20 janvier 1937 volait pour la première fois un second prototype, avec une voilure légèrement modifiée et équipé d’un moteur 12Ycrs. Cet appareil fut chronométré à 443 km/h. En juin 1937 le MS-405 n°01 participa au Meeting aérien de Bruxelles-Evere, piloté par Detroyat. Durant ce meeting, il fut qualifié de « Meilleur chasseur du monde ». Sur la route du retour Detroyat poussa ce prototype au-delà des 400 km/h.

Par marché 274/7 le Ministère de l’Air commanda 16 appareils de présérie dès le 1er mars 1937. Ces appareils, tous livrés en 1937, permirent de tester différentes motorisations, des équipements et des modifications de structure. Le quatrième avion de présérie qui servit de modèle à la version de série MS-406 était équipé d’un moteur Hispano-Suiza 12Y-31 de 860 ch doté d’un radiateur escamotable. Et c’est là que le bât blessait : pour voler plein gaz il fallait abaisser le radiateur mais sa trainée réduisait les performances. S’il était remonté, il fallait réduire les gaz pour éviter une surchauffe du moteur.

Les appareils n°12 et 13, sans radiateur semi-rétractable mais avec un Hispano-Suiza 12Y-31, furent rebaptisés MS.406H et livrés à la Suisse.

35 MS-405 supplémentaires furent commandés en avril 1937 par marché 327/7. Il y avait urgence à rénover l’aviation de chasse française et le marché 1959/8 signé le 12 janvier 1938 portait sur 905 avions dont la construction était répartie entre les SNCAO (fuselage), SNCAC (voilure) et SNCAM (empennage). Mais le MS-406 était un avion complexe à construire, qui demandait 16000 heures de travail par appareil. Les premiers exemplaires n’entrèrent donc en service qu’en décembre 1938.

Le Dewoitine D.520 fut le meilleur avion de chasse français de la Seconde Guerre mondiale.

Conçu à partir de 1936 par Émile Dewoitine, pour répondre à un appel d'offres de l'Armée de l'Air française recherchant un chasseur succédant au Dewoitine D.510, et capable d'atteindre 520 km/h (...d'où son nom !), le projet sera mené à terme par la nouvelle Société nationale des constructions aéronautiques du Midi (issue de la nationalisation des ateliers Dewoitine). Trois prototypes furent construits : le premier, qui vola la première fois le 2 octobre 1938, équipé d'un Hispano-Suiza 12Y21 de 890 chevaux, ne parviendra pas à dépasser 480 km/h. Remotorisé par un 12Y29 et équipé d'une hélice à pas variable, suite à un accident, il atteindra alors, piloté par Léopold Galy, la vitesse de 825 km/h en piqué.

Les deux autres suivirent au cours de 1939, équipés, eux, de leur armement, et en mars, 200 exemplaires furent commandés, suivis de 600, par la suite réduits à 510 supplémentaires en juin. En septembre, avec l'ouverture des hostilités, le total des commandes passa à 1280 et, en avril 1940, à 2250.

Le D.520 de série, dont le premier exemplaire fut produit en novembre 1939 est équipé d'un moteur Hispano-Suiza 12Y45 de 935 chevaux et armé de 4 mitrailleuses MAC34 Mod39 dans les ailes, approvisionnées à 675 coups, et d'un canon de 20 mm Hs404 avec 60 coups tirant à travers l'axe d'hélice.

Il commença à équiper l'armée de l'Air à partir de janvier 1940, mais ne fut véritablement opérationnel qu'à partir du 13 mai 1940. À l'armistice, 437 exemplaires auront été produits et 351 livrés.

En avril 1941 la production reprit pour équiper l'armée de l'air du Régime de Vichy qui en commanda 550 exemplaires. Il servit aussi d’avion d’entraînement à la future escadrille "Normandie Niemen".

En 1944, les D.520 repris aux armées d'occupation équipèrent le 1er Groupe de Chasse FFI, sous le commandement de Marcel Doret, pour effectuer des missions sur la région de Bordeaux et la poche de Royan.

775 exemplaires au total furent produits.

  • MORANE SAULNIER M.S.406 & DEWOITINE D.520 "BATTLE OF FRANCE" (Two kits in the box) WWII French Fighter AP19(51319) & AP47(51347) - Not regular item in 2011 M.S.406
  • 1) French A.F. GC III/1 2 Escadrille Code: 27(L801) s/n 772 France May 1940
  • 2) French A.F. GC I/2 2 Escadrille Code: 9(N869) s/n 451 France May 1940 D.520
  • 1) French A.F. GC I/3 2 Escadrille Code: 10 s/n 73 France April 1940
  • 2) French A.F. Special Defense Escadrille Code: 5 s/n 79 France May 1940 .

Caractéristiques

Longueur 115 et 121mm115 et 121mm
Modéle Morane SaulnierMorane Saulnier
Type ChasseurChasseur
Genre AvionAvion
Inclus colle peinture NonNon
Matériau Plastique injectéPlastique injecté
Epoque WWIIWWII
Conseillé à partir de 14ans14ans
Nombre de Pièces 36 et 3636 et 36
Fabricant HASEGAWAHASEGAWA
Echelle 1/721/72
Envergure 145 et 142mm145 et 142mm
Nationalité FrancaiseFrancaise

Avis

15 autres produits dans la même catégorie :

Menu