Référence : 81069

Heller maquette sous marin 81069 Daphne 1.400

Maquette plastique  Daphne.

Plus de détails

Produit neuf

Prix catalogue : 15,60 €

9,90 €TTC

Disponible
Il reste 2 articles
Attention : dernières pièces disponibles !

- +


En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 19 points de fidélité. Votre panier totalisera 19 points de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,38 €.


Note moyenne : 9/10 - Nombre d'avis : 4
Livraison express de maquettes
Heller maquette sous marin 81069 Daphne 1.400

En savoir plus

Maquette plastique  Daphne.

La classe Daphné était un type de sous-marins d'attaque à propulsion classique, de conception française, construits entre 1958 et 1970 pour la Marine nationale française et pour l'exportation. Ils étaient qualifiés à l'époque de sous-marins à hautes performances et communément appelés les "800 tonnes"

Reprenant les caractéristiques relatives à l'appareil propulsif, la détection, le silence et la maniabilité des Aréthuse, dont ils étaient en quelque sorte une extrapolation, les spécifications de ces sous-marins océaniques mettaient l'accent sur la profondeur d'immersion (300 m) et l'armement (12 tubes lance-torpilles de 550mm (8 à l'avant - torpilles longues ; 4 à l'arrière - torpilles courtes). Mais ils ne pouvaient pas recharger leurs tubes à la mer.

Ils ont été modernisés à partir des années 1971 pour recevoir le sonar DUUA2B (d'où un dôme d'étrave plus volumineux) et la DLTD3A permettant le lancement de torpilles filoguidées F17.

Onze de ces sous-marins ont été construits pour la marine française dans les arsenaux de Cherbourg et de Brest ainsi qu'aux chantiers Dubigeon à Nantes.

Un nombre important d'avaries eurent lieu à bord de ces sous-marins, des accidents notamment, qui causèrent la perte des sous-marins Minerve et Eurydice :

    le 27 janvier 1968, la Minerve disparaissait au sud-est du cap Sicié (Var), par 1500 à 2000 mètres de fond (52 disparus). Son épave n'a toujours pas été localisée.
    Le 4 mars 1970, l'Eurydice se perdait corps et biens au large de Saint-Tropez, faisant 57 disparus. L'épave de l'Eurydice sera localisée et explorée, en avril 1970, par 750 mètres de fond.

Les causes de ces deux accidents n'ont jamais été clairement identifiées.


Plusieurs marines étrangères portèrent un intérêt marqué à ce type de sous-marin, et en firent l'acquisition :

    4 unités furent commandées par le Portugal en 1964, dont une , le Cachalote (S165), qui sera revendue au Pakistan et prendra le nom de Ghazi (S134) ;
    3 par le Pakistan en 1966 . Parmi ces trois sous-marins, le Hangor (S131) fut le seul de ce type qui ait eu à mener une action de guerre, le 9 décembre 1971, en torpillant et coulant la frégate indienne Khukri.
    3 par l'Union Sud-Africaine en 1967.
    L'Espagne adopte également ce type de sous-marin en 1965 qu'elle a fait construire en 4 exemplaires à Carthagène avec l'assistance française.

Inclus marquage: Daphné 1961 et 1973, Flore 1973 et venus 1975.

Caractéristiques

Longueur 144.5mm144.5mm
Echelle 1/4001/400
Fabricant HellerHeller
Nombre de Pièces 3131
Matériau Plastique injectéPlastique injecté
Inclus colle peinture NonNon
Genre Sous marinSous marin
Nationalité FrancaiseFrancaise

Avis



Cliquez ici pour donner votre avis


bof
pascal d. le 30/01/2018maquette heller pas terrible pour compléter ma collection de bateaux français
Heller encore et toujours
Gourmel V. le 13/12/2014Ma première maquette, il y bien longtemps était déjà une Heller. C'est aussi le premier sous-marin sur lequel j'ai navigué...nostalgie. Pour le reste, pas de surprise Heller est toujours là!
sous-marin
Jacques B. le 12/02/2016les sous-marins français courent les mers et heureusement de plus en plus les magasins de modélisme.Modèle assez ancien mais tout à fait honorable.Merci Heller
satisfait
Daniel M. le 12/07/2015bon produit, beau modèle.
  

15 autres produits dans la même catégorie :

Menu