Référence : tr05709

Trumpeter maquette bateau 05709 CROISEUR DE BATAILLE USSR KALININ 1/700

Maquette plastique  CROISEUR DE BATAILLE USSR KALININ.

Plus de détails

Produit neuf

Prix catalogue : 27,68 €

20,05 €TTC

Disponible
Il reste 1 Article
Attention : dernières pièces disponibles !

- +


En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 40 points de fidélité. Votre panier totalisera 40 points de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,80 €.


rating Aucun avis pour le moment
Livraison express de maquettes
Trumpeter maquette bateau 05709 CROISEUR DE BATAILLE USSR KALININ 1/700

En savoir plus

Maquette plastique  CROISEUR DE BATAILLE USSR KALININ.

Sister ship du " Kirov" .

Le Kirov était un croiseur lance-missiles à propulsion nucléaire de la marine russe. Il était le premier d'une classe de quatre navires d'une taille significative pour être considérée comme croiseur de bataille. Initialement conçu par la marine soviétique, il fut nommé en l'honneur de Sergueï Kirov.

Le Kirov disposait d'un armement impressionnant de missiles et d'équipements électroniques. Son antenne-radar était la plus grande jamais montée sur un mât et appelée « Top Pair » par l'OTAN. Les armes principales de Kirov sont 20 missiles antinavire P-700 Granit montés sur le pont, 12 lanceurs S-300F (SA-N-6) déployant 96 missiles antiaériens, 2 lanceurs Osa-MA déployant 40 missiles antiaériens et le système de défense aérienne Kashtan. Par ailleurs, le Kirov dispose de systèmes de canons automatiques (AK-130 et AK-630), de 10 tubes lance-torpilles, d'un système anti-torpilles Udav-1 et 2 × RBU-1000 les lanceurs de six tubes. Il embarque également 3 hélicoptères Kamov Ka-27 ou Kamov Ka-25.

La construction du navire commença le 27 mars 1974 aux chantiers navals de la Baltique à Léningrad puis il entra en service dans la Flotte du Nord le 30 décembre 1980. En 1990, le Kirov est victime d'un accident de réacteur en mer Méditerranée et faute de réparation le navire est mis en réserve. Renommé « Admiral Ouchakov » en 1992, une révision du navire n'eut lieu qu'en 1999, mais elle fut interrompue en 2001 et le navire fut démantelé en 2003.
La conception de la classe Iowa démarra début 1938 : il s'agissait de construire des vaisseaux rapides capables d'escorter les porte-avions. Les Iowa purent être conçus pratiquement sans limitation de tonnage et d'armement. Les limites fixées à 35 000 tonnes par le traité de Washington et la conférence de Londres étaient, à l'époque, toujours en vigueur sur le papier, mais, en pratique, n'étaient plus respectées. Le tonnage officiel est de 45 000 t mais en réalité il approche les 57 000 t.

La classe Iowa fut conçue à partir de la coque des cuirassés de la classe South-Dakota qui l'avait précédé ; une étude avait en effet démontré que cette coque une fois allongée pouvait atteindre les 33 nœuds souhaités. Les Iowa devaient initialement recevoir le même armement principal que les South Dakota, c'est-à-dire des pièces de 406 mm Mark VII de calibre 45. Toutefois, pour pouvoir faire jeu égal avec les canons des cuirassés de la classe Yamato, il fut décidé d'installer la nouvelle pièce Mark VII de calibre 50, qui pouvait tirer des projectiles de même diamètre mais plus lourds. On ne put par contre renforcer le blindage de manière à égaler l'épaisseur du blindage des cuirassés japonais, car cela aurait réduit la vitesse. Le plan de construction fut figé en 1939 : les trois premiers navires devaient être construits le plus rapidement possible tandis que la livraison des trois suivants était retardée pour leur permettre de recevoir la tourelle Mark VII. La priorité, à l'époque, était donnée à la vitesse sur l'armement. Le financement fut approuvé dans le cadre des budgets 1940 et 1941, il était prévu une enveloppe de 125 millions de dollars par navire qui fut approuvée par le Congrès américain, mais qui ne fut finalement pas complètement utilisée.

Les navires de la classe Iowa furent construits dans 3 chantiers navals : les BB-61 et BB-63 dans le chantier naval de la Navy à Brooklyn, dans l’État de New York, les BB-62, BB-64 et BB-65 dans le chantier naval de la Navy à Philadelphie, Pennsylvanie. La dernière unité, le BB-66, était construit au chantier naval de Norfolk, à Portsmouth en Virginie. Les BB-65 et BB-66 ne furent jamais achevés. Il s'écoula, pour les 4 navires achevés, de 2 à 3 ans entre la pose de la quille et le lancement, délai auquel il faut ajouter les 4 à 5 mois passés à quai pour achever l'armement des navires.

L'USS Wisconsin fut mis sur cale le 25 janvier 1941 et entra en service le 16 avril 1943. Durant la Seconde Guerre mondiale, il participa à la prise d'Iwo Jima et fut également utilisé pour la conquête des principales îles japonaises. La première mise en réserve eu lieu en 1948 mais, en 1951, il fut réactivé pour participer à la guerre de Corée. En 1958, il fut remis en réserve. En 1988, le Winsconsin entra une troisième fois en service et il participa à la guerre du Golfe en 1991. Il tira contre le territoire irakien 24 missiles dont les lanceurs avaient, à l'époque, été installé entre les cheminées. Il fut remis dans la réserve en 1991 puis rayé des registres en 1995. En 1998, il fut néanmoins réintégré dans la flotte et resta dans la réserve jusqu'en 2006, mouillé devant le Nauticus National Maritime Center à Norfolk, Virginie où sa passerelle pouvait être visitée. Le navire passa en tout 13 ans et 11 mois en service actif.

  Maquette plastique avec coque pleine ou en ligne de flottaison .

 

 

 

Caractéristiques

Longueur 359.5mm359.5mm
Type CroiseurCroiseur
Genre BateauBateau
Inclus colle peinture NonNon
Matériau Plastique injectéPlastique injecté
Epoque 19701970
Conseillé à partir de 14ans14ans
Nombre de Pièces 253253
Fabricant TrumpeterTrumpeter
Echelle 1/7001/700
Largeur 41mm41mm
Nationalité SoviétiqueSoviétique

Avis

14 autres produits dans la même catégorie :

Menu