Référence : am1431

Amodel maquettes avion 1431 Martin B-57 Canberra Night Intruder 1/144

Maquette Plastique   Martin B-57 Canberra B-57A/RB-57A Night Intruder.

Plus de détails

Produit neuf

Prix constaté : 22,34 €

17,65 €TTC

Disponible
Il reste 1 Article
Attention : dernières pièces disponibles !

- +


En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 35 points de fidélité. Votre panier totalisera 35 points de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,70 €.


rating Aucun avis pour le moment
Livraison express de maquettes
Amodel maquettes avion 1431  Martin B-57 Canberra Night Intruder 1/144

En savoir plus

Maquette Plastique   Martin B-57 Canberra B-57A/RB-57A Night Intruder.

 

Le English Electric Canberra est le premier bombardier à réaction conçu par le Royaume-Uni, juste après la Seconde Guerre mondiale. Dérivé en versions de reconnaissance ou d'appui feu, il a été construit à plus de 1400 exemplaires de 27 versions différentes, utilisés par une quinzaine de pays. L'Australie et les États-Unis  l'ont produit sous licence. Aux États-Unis, l'avion était dénommé Martin B-57 Canberra et des versions spécifiques ont été développées par ce pays.

Le Canberra aura connu une carrière d'une durée rare pour un avion militaire : alors que les premiers exemplaires ont été mis en service en 1951, cet avion était encore à l'inventaire de plusieurs armées de l'air au début du XXIe siècle, bien qu'en nombre limité. Le Royaume-Uni et l'Inde l'ont utilisé respectivement jusqu'en 2006 et 2007.

 Martin B-57 Canberra:

Après la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis avaient mis la priorité sur le développement de nouveaux bombardiers stratégiques. Lorsque la Guerre de Corée éclata en juin 1950, ils se rendirent rapidement compte que leurs bombardiers moyens étaient dépassés et devaient être remplacés de toute urgence. Une commission fut donc chargée de trouver une solution, y compris en étudiant des avions produits à l'étranger, et fini par retenir deux projets en décembre 1950 : le Martin X-51 américain et le Canberra anglais, tous les deux à l'état de prototypes.

Comme le Royaume-Uni n'avait pas une capacité de production suffisante, il était prévu que le Canberra soit fabriqué sous licence aux États-Unis. Le contrat devait alors être attribué à la firme Martin, en compensation de l'abandon du X-51 qui semblait inférieur. Un Canberra B.2 arriva aux États-Unis le 21 février 1951 pour participer à des essais comparatifs, et sa supériorité était tellement évidente qu'il fut annoncé vainqueur le 2 mars.

Le premier Canberra fabriqué aux États-Unis sortit d'usine le 20 juillet 1953. Il était basé sur le Canberra B.2, équipé de réacteurs Armstrong-Siddeley Saphire également construits sous licence et offrant 10% de puissance supplémentaire, d'une soute à bombes rotative, et avait reçu quelques autres modifications mineures. Il s'agissait d'une version de pré-série désignée Martin B-57A Canberra, qui ne fut construite qu'à 8 exemplaires.

Le développement d'une version de reconnaissance fut lancé dès octobre 1951. Désignée RB-57A, elle accueillait plusieurs caméras dans la soute à bombe. Le premier des 67 exemplaires fit son premier vol en octobre 1953 et un premier escadron fut déclaré opérationnel sur cet avion en juillet 1954. La première version destinée au bombardement à être produite en série fut le B-57B, dont le prototype fit son premier vol le 18 juin 1954. Cette version était sérieusement modifiée par rapport au B-57A, avec entre autres un poste de pilotage entièrement refait (pilote et navigateur/bombardier installés en tandem sous une grande verrière), une avionique améliorée (viseur radar, calculateur de bombardement et détecteur d'alerte radar), une nouvelle soute à bombe, des pylônes d'emport sous les ailes, ainsi que 8 mitrailleuses de 12,7 mm (qui seront par la suite remplacées par 4 canons de 20mm).

La version B-57C (premier vol le 30 décembre 1954) était destinée à l'entraînement et disposait de doubles commandes. Elle fut suivie du RB-57D destiné à la reconnaissance à haute altitude (premier vol le 3 décembre 1955) : pour ce faire, l'avion avait reçu une nouvelle aile, des réacteurs Pratt & Whitney J57 plus puissants, et n'emportait plus de carburant dans le fuselage. Une version B-57E destinée au remorquage de cibles pour l'entraînement au tir fit son premier vol le 16 mai 1956 et fut construite à 68 exemplaires. Quelques années plus tard, ces avions furent convertis en EB-57E de guerre électronique, à l'exception d'une douzaine modifiés en B-57B pour compenser les pertes de la guerre du Vietnam.

Au début des années 1960, le constructeur General Dynamics fut chargé de réaliser une nouvelle version de reconnaissance à haute altitude, par conversion de quelques B-57A, B et D. Désignée RF-57F, la nouvelle version avait une aile entièrement nouvelle de surface plus importante, une dérive agrandie, des réacteurs à double-flux Pratt & Whitney TF33 deux fois plus puissants, deux réacteurs d'appoint Pratt & Whitney J60 sous les ailes (utilisés uniquement à haute altitude), et de nouveaux équipements de reconnaissance. Le premier RF-57F fit son vol inaugural le 23 juin 1963 et le dernier des 21 exemplaires fut livré en mars 1967.

La dernière version du Martin B-57 fut le B-57G destiné à l'attaque nocturne (premier vol en juillet 1969) et réalisé par modification de 16 B-57B qui reçurent une caméra à bas niveau de lumière, un FLIR et un système d'illumination laser. Par contre les canons de 20mm furent supprimés pour compenser l'augmentation de poids.

Les États-Unis rencontrèrent de nombreux difficultés avec leurs B-57 : problèmes de réacteurs, avionique partiellement défectueuse, accidents dus à une commande de vol mal réglée, sans parler de faiblesses structurelles au niveau des ailes sur les RB-57D et RB-57F. En conséquence, les premières versions RB-57A et B-57B furent transférées vers des unités de réserve dès la fin des années 1950, et l'avion aurait probablement eu une carrière très courte sans le déclenchement de la guerre du Vietnam.

En 1959, 24 B-57B et 2 B-57C américains furent revendus d'occasion au Pakistan avec un système de bombardement dégradé. Celui-ci fut cependant mis à jour en 1963 pour retrouver ses capacités initiales. Deux RF-57F furent fournis au milieu des années 1960. Le Pakistan retira ses B-57 du service en 1985. De son côté, Taïwan reçu deux RB-57A qui furent remplacés par des RB-57D en 1959. Enfin, un programme visant à équiper le Sud-Vietnam de B-57 fut initié en 1965, mais finalement abandonné en 1967.

Caractéristiques

Echelle 1/144 1/144
Fabricant A MODEL A MODEL

Avis

14 autres produits dans la même catégorie :

Menu