Référence : 37006

TAMIYA maquette avion 37006 Arado Ar. 196A 1/48

Maquette plastique Arado Ar. 196A.

Plus de détails

Produit neuf

Prix constaté : 79,90 €

54,38 €

Disponible
Il reste + de 20 articles

- +

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 108 points de fidélité. Votre panier totalisera 108 points de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 2,16 €.


  • 229mm
  • 260mm
  • 2
  • 1/48
  • TAMIYA
  • 10ans
  • WWII
  • Plastique
  • non
  • avion
  • Hydravion
  • arado
  • allemande
rating Aucun avis pour le moment
TAMIYA maquette avion 37006 Arado Ar. 196A 1/48
2021

* Cliquez sur les miniatures pour ouvrir le mode galerie

En savoir plus

Maquette plastique Arado Ar. 196A.

L'Arado Ar 196 est un hydravion  de reconnaissance, avion embarqué standard de la Kriegsmarine  durant la Seconde Guerre mondiale. Très apprécié par ses pilotes, il reste considéré comme un des meilleurs appareils de sa catégorie, surclassant les appareils similaires utilisés par les Alliés.

 Origine et developpement:

En 1935 le RLM demanda à Heinkel de lui proposer un hydravion de reconnaissance catapultable pour remplacer le biplan Heinkel He 60 des Bordfliegerstaffeln. Mais le sesquiplan He 114, handicapé par le moteur radial BMW 132 pour lequel il n’avait pas été conçu et affligé de performances marines médiocres, fut finalement refusé par la Kriegsmarine. À l’automne 1936 le Technische Amt publiait un nouveau programme pour un hydravion de reconnaissance catapultable. Le programme était assez vague, spécifiant uniquement l’utilisation du moteur BMW 132, et la fourniture de prototypes à flotteur central et à flotteurs en catamaran pour essais comparatifs. Si Heinkel ne présenta pas de candidature, estimant pouvoir améliorer son He 114, Dornier, Gotha, et Focke-Wulf proposèrent des projets biplans, Arado un monoplan. L’appareil dessiné par Walter Blume se présentait comme un monoplan biplace en tandem, le fuselage étant construit en tubes d’acier avec revêtement entoilé à l’arrière tandis que la voilure bilongeron, repliable le long du fuselage, était entièrement métallique. La formule de ce dernier devant lui assurer de meilleures performances, le RLM commanda 4 prototypes. Le futur appareil fut désigné Ar-196 non pas pour indiquer une évolution de l’Ar 96, mais parce que l’avion était destiné à équiper le groupe aéronaval 196. Par conservatisme autant que par sécurité le RLM passa aussi commande de deux prototypes Focke-Wulf Fw 62.

Les quatre prototypes furent équipés du moteur 9 cylindres en étoile BMW 132Dc de 880ch entrainant une hélice bipale. Les deux premiers, Ar 196V-1 [D-IEHK] et V-2 [D-IHQI], furent réalisés en catamaran (Ar 196A), chaque flotteur constituant un réservoir de carburant de 300 litres. Le premier vol ayant lieu courant mai 1937. Les deux derniers, Ar 196V-3 [D-ILRE] et V-4 [D-OVMB] reçurent un flotteur central (Ar 196B) et des stabilisateurs en bout de voilure, le V-4 étant destiné aux essais d’armement. Il reçut donc 2 canons MG FF de 20 mm en voilure, une MG 17 fixe de 7,9 mm plaquée le long du côté droit du fuselage et une MG 15 de 7,9 mm en pivot arrière.

Au cours des essais de forte houle à Travemünde le V-4 fut victime d’une rupture de bâti-moteur, entrainant un début d’incendie et la destruction du prototype. Il fut remplacé rapidement par un nouveau prototype, Ar 196V-5 [D-IPOD] équipé d’un moteur BMW 132K de 950 ch entrainant une tripale à pas variable. Une tripale du même type fut par la suite montée sur le V-1 pour essais comparatifs et le BMW 132K sera retenu pour les versions de série.

Livrés au cours de l’été 1937, les monoplans Arado se révélèrent meilleurs que les biplans Focke Wulf, mais les deux versions du premier affichaient des performances comparables ; le catamaran ne fut retenu que parce que mieux compatible avec les catapultes.

Production:

541 appareils de série furent construits, dont 401 sortirent des usines Arado. En France la SNCAO de Saint Nazaire fut intégrée à la production à partir de 1942, produisant seulement 23 cellules A-3 jusqu’en 1943, tandis que Fokker à Amsterdam fut chargé exclusivement de construire la version A-5 (91 appareils).

Réplique détaillée de l’hydravion léger de reconnaissance embarqué standard de la Luftwaffe durant la 2éme G.M. Chariot de manutention, 2 pilotes inclus et cinq possibilités de décoration.

Origine de l'avion ITALERI.

Caractéristiques

Longueur 229mm229mm
Envergure 260mm260mm
Personnages inclus 22
Echelle 1/481/48
Fabricant TAMIYATAMIYA
Conseillé à partir de 10ans10ans
Epoque WWIIWWII
Matériau PlastiquePlastique
Inclus colle peinture NonNon
Genre AvionAvion
Type HydravionHydravion
Modéle AradoArado
Nationalité AllemandeAllemande

15 autres produits dans la même catégorie :