Référence : 78025

TAMIYA maquette bateau 78025 Cuirassé Japonais Yamato 1/350

Maquette plastique Cuirassé Japonais Yamato.

Plus de détails

Produit neuf

Prix constaté : 359,00 €

292,95 €TTC

Disponible
Il reste 3 articles
Attention : dernières pièces disponibles !

- +


En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 585 points de fidélité. Votre panier totalisera 585 points de fidélité pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 11,70 €.


Note moyenne : 10/10 - Nombre d'avis : 3
Livraison express de maquettes
TAMIYA maquette bateau 78025 Cuirassé Japonais Yamato 1/350
 

En savoir plus

Maquette plastique Cuirassé Japonais Yamato.

Le Yamato (大和), du nom de l'ancienne province japonaise de Yamato, était un cuirassé de premier rang de la marine impériale japonaise, et le premier de la classe Yamato.
Avec son jumeau le Musashi, le Yamato était le plus grand des cuirassés jamais construits, déplaçant 65 027 tonnes, et armés de pièces de 457 mm, le plus gros calibre jamais monté sur un navire de guerre.

La construction du Yamato commença le 4 novembre 1937 aux chantiers navals de Kure (préfecture de Hiroshima). Le lancement eut lieu le 8 août 1940 et il entra en service le 16 décembre 1941. Il fut le navire amiral de l'amiral Isoroku Yamamoto à partir du 12 février 1942. Remplacé par le Musashi, il demeurera à quai à Truk pendant le plus clair de 1943. On renforça notablement ses défenses anti-aériennes, à Kure.

De retour à Truk, il fut gravement endommagé par une torpille du sous-marin USS Skate, et ne fut complètement réparé qu'en avril 1944. Deux des tourelles de 155 mm furent remplacées par des plates-formes anti-aériennes. Il se replongea dans le conflit en rejoignant la flotte japonaise à la bataille de la mer des Philippines (en juin), à la bataille du golfe de Leyte, en octobre, où il eut pour la première fois l'occasion de faire donner de son armement principal, qui pulvérisa le porte-avions d'escorte USS Gambier Bay. À cette occasion, soit le 24 octobre 1944, un Helldiver de l'escadrille VB-13, piloté par Nick Fellner, venant du porte-avions USS Franklin, lança une bombe sur le pont avant du mastodonte. Endommagé, il dut faire demi-tour. C'est ainsi que lors de la bataille de Samar, le lendemain, ce géant brilla par son absence.

Il retourna à son port d'attache en novembre, où l'armement anti-aérien fut une nouvelle fois renforcé durant l'hiver. Attaqué le 19 mars 1945 par l'aéronavale de la Task Force 58 qui attaquait Kure, il ne subit que de légers dommages.
L'explosion du Yamato à 14h20

Sa dernière mission fut l'opération Ten-Go, dans le contexte de la bataille d'Okinawa, début avril 1945. Le Yamato fut envoyé en mission suicide attaquer la flotte américaine qui soutenait le débarquement des troupes sur l'ouest de l'île. Le plan consistait à causer un maximum de dégâts aux navires de soutien, puis à aller s'échouer pour servir de batterie côtière avant de faire sauter le navire. Le 6 avril, le Yamato, avec un équipage renforcé, quitta le port de Tokuyama avec son escorte. La flottille fut repérée par des sous-marins le lendemain faisant route au sud. La Task Force 58 lança 386 avions pour l'intercepter, qui engagèrent le combat en début d'après-midi. Le pilote Francis Ferry avec son Helldiver plongea vers 12h sur sa cible et lança ses roquettes et ses deux bombes de 450 kg qui explosèrent à l'avant et à l'arrière du pont. Par la suite des TBF Avenger lancèrent leur torpille. Ainsi, le Yamato, frappé par au moins 8 bombes et 13 torpilles, explosa à 14 h 20. Il chavira sur bâbord et coula à quelque 200 km d'Okinawa. Environ 2 475 hommes d'équipages périrent et 269 survécurent.

L'épave gît à 300 m de profondeur, coupée en deux au niveau du magasin de la tourelle avant qui a explosé, et a été explorée en 1985 et 1999.

Ce modèle au 1/350 (longueur 73cm à la ligne de flottaison) reproduit le légendaire cuirassé Japonais Yamato dans la configuration de sa dernière mission. Il fut coulé le 7 avril 1945 à 14h20, 200km au large d’Okinawa. Le kit n’a aucun élément commun avec le kit réf 78014 sorti initialement en 1979. Il a bénéficié des toutes dernières avancées technologiques en matière de conception et de moulage.

Possibilité de présentation coque entière (sur ber fourni) ou waterline (ligne de flottaison) sur diorama.
Formes de la proue, des flancs et de la poupe reproduites à la perfection.
Assemblage des éléments de coque par vis assurant une grande robustesse
Fixation du pont principal sur la coque par vis.
90% des détails du pont principal et des superstructures sont des éléments rapportés pour un plus grand réalisme et faciliter la mise en peinture.
Les tourelles principales sont mobiles et leur embase sous le niveau du pont est reproduite.
Les manchons à la base des tubes des canons des tourelles principales sont en élastomère blanc, ainsi que les représentations des sacs de sable protégeant les positions anti-aériennes.
Les tubes des canons des tourelles principales peuvent être présentés levés de 3° ou 30° grâce au montage sur bagues nylon.
La rotation et l’élévation des tourelles secondaires ainsi que des affûts AA de 12,7mm et 25mm sont possibles.
Les éléments de mâture sont moulés en ABS pour une plus grande robustesse.
Echelles, antennes radar et grues en photo-découpe.
Arbres d’hélices en métal. Gouvernails montés sur bagues nylon (mobiles)
Parc aérien (hydravions) et drôme (bateaux annexes) entièrement reproduits dans leurs moindres détails.
Portes du hangar de poupe ouvertes ou fermées.
Documentation (en français) fournie sur la construction, les détails techniques et la carrière opérationnelle du Yamato ainsi que sur la vie à bord des navires de la Marine impériale Japonaise, et du Yamato en particulier.
Guide de décoration entièrement en couleur.
Calendrier 2012 avec illustration du couvercle de boîte inclus.

Caractéristiques

Longueur 730mm 730mm
Modéle Yamato Yamato
Type Cuirassé Cuirassé
Genre Bateau Bateau
Inclus colle peinture Non Non
Matériau Plastique injecté Plastique injecté
Epoque WWII WWII
Fabricant TAMIYA TAMIYA
Echelle 1/350 1/350
Nationalité Japonaise Japonaise

Avis


Cliquez ici pour donner votre avis


Une magnifique maquette
Gilles T. le 17/01/2019 Une belle maquette comme Tamiya sait le faire, précise, de bonne talle (73 cm). Faire la peinture (à l’aerographe bien sûr) au fur et à mesure du montage, sans compter la pose de photodecoupe présent dans la boîte premium. On peut rajouter trois sets de photodecoupe supplémentaire : Tamiya pour le pont en bois et les rambardes et un set Eduard pour des détails supplémentaires. Je conseille vivement ce modèle à tous les maquettistes.
Produit conforme à la commande
ALAIN R. le 28/12/2018 Délai de livraison très court
yamato
jean-baptiste p. le 16/12/2017 superbe kit rien à dire

14 autres produits dans la même catégorie :

Menu